PETITION : REMETTONS NOS AINE(E)S AU COEUR DE LA SOCIETE !

Dans le cadre de sa campagne « EHPAD au coeur de la vie », la CGT lance une pétition pour mobiliser l’ensemble de la société autour de la question des moyens humains et financiers mis en œuvre par les pouvoirs publics pour accompagner le vieillissement de la population. La pétition sera adressée au Président de la République :

PETITION

EHPAD au cœur de la vie

Monsieur Le Président de la République,

L’impact sanitaire de la canicule de 2003 fut un choc comme révélateur de la vulnérabilité et de la souffrance des personnes âgées dans notre société. Pourtant dans la 5ème puissance économique mondiale, il semble que les pouvoirs publics ne soient pas encore décidés à agir concrètement pour que la question du bien vieillir soit une priorité. Pire, la Ministre de la santé et le gouvernement aggravent la pénurie de moyens (convergence des tarifs), suppression des contrats aidés, …

Pas un mois ne s’écoule sans que des personnels d’un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), soutenus par les résidents et leurs familles, ne se mobilisent pour exprimer leur épuisement face à des conditions de travail très dégradées qui mettent en péril leur santé tant sur le plan physique que psychologique.

 

Faute de ressources humaines suffisantes, et malgré l’engagement quotidien des personnels des EHPAD, la prise en charge des personnes âgées, dans ces structures, ne permet pas une réponse satisfaisante à leurs besoins : De moins en moins de temps accordés à chacun, des projets de vie qui ne peuvent être respectés, …

 

Les EHPAD sont aussi au cœur de la vie de nos territoires. Ces structures sont des acteurs incontournables pour le développement du lien social et de l’activité économique particulièrement en zone rurale et périphérique. Dans ces territoires les EHPAD sont sources de nombreux emplois locaux directs et indirects, et apportent une réponse de proximité aux citoyens confrontés à la perte d’autonomie.

 

Nous vous demandons de mettre définitivement les citoyens à l’abri de l’angoisse de la perte d’autonomie en INTEGRANT PLEINEMENT CE RISQUE A LA SECURITE SOCIALE et en engageant la solidarité nationale pour son financement.

 

LE RESTE A CHARGE DOIT DISPARAITRE en EHPAD car il devient insoutenable pour nombre de retraités et de salariés qui voient leur pouvoir d’achat s’éroder et leurs conditions d’existence se précariser.

 

Nous vous demandons d’ENGAGER UN PLAN D’URGENCE EMPLOI pour répondre aux besoins de ressources humaines dans les EHPAD et ainsi permettre une prise en charge digne et de qualité des résidents de ces établissements. Cela passe, notamment, par l’embauche à temps complet et de manière pérenne des salariés en contrats aidés.

 

Monsieur Le Président de la République, remettons nos ainés au cœur de la société !

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *